Accueil Présentation Centenaire Tarifs Notre région Contacts Dépliant Photos/Vidéos

Centenaire des bateliers du Courant d'Huchet


Couverture du livre à l'occasion de l'anniversaire de la découverte du Courant
Vous pouvez acheter le livre édité à l'occasion du centenaire !!!
Le point de vente se trouve au bureau des bateliers (20€ le livre), ou possibilité de le commander moyennant 5€ supplémentaires.

Message de l'association CHRYSALIDE


100 ans de batellerie...à Léon

Le Lac de Léon et le Courant d'Huchet constituent une nature d'exception remarquée dès le début du siècle dernier.
En effet, en 1905, sous l'égide du "Comité d'Initiative du Boulevard d'Arcachon-Biarritz", le poète et journaliste de renom Maurice Martin met sur pied deux "caravanes d'exploration" dans le but de promouvoir le littoral aquitain qu'il baptise "La côte d'Argent".

Du 20 au 23 mars 1905, la première caravane compte d'éminents journalistes de la presse locale, régionale et nationale représentant les titres suivants:

L'Echo de Paris, Le Gaulois, Le Figaro, Le Petit Parisien, L'Illustration, Le Monde Illustré, La Vie au Grand Air, France du Sud-Ouest, Auto, Nouvelliste de Bordeaux, La Petite Gironde, Le Journal de l'Automobile, Les Sports de Bordeaux.

Du 26 au 31 octobre de la même année, une deuxième caravane, sous le patronnage du Touring Club de France, se compose de nouveaux journalistes. Ces derniers, charmés par le site, écrivent encore de nombreux articles élogieux sur le village de Léon, son lac et son restaurant.

Fin novembre 1905, pour la première fois, Maurice Martin et ses amis MM. Vignaux et Brocherioux ont descendu le Courant d'Huchet "une des merveilles de la France pittoresque" pilotés par "deux pêcheurs de Léon". Dans son livre "La Côte d'Argent", Maurice Martin consacrera 13 pages à décrire merveilleusement cette première descente.

La renommée du Lac et de son Courant d'Huchet était formidablement lancée. Les pêcheurs du lac de plus en plus sollicités ont alors constitué leur premier groupement de bateliers en 1908.

En 1911, De Rosny invite le très illustre d'Annunzio à descendre le Courant et fera part de son admiration dans la revue l'Illustration. D'Annunzio vantera à son tour ses diverses descentes du Courant d'Huchet dans les nombreux titres auxquels il collabore.

Le Courant séduit alors de nouveaux poètes et journalistes qui vont asseoir la notoriété du Courant, de son Lac et... du restaurant Deslux: la plupart font partie du cercle littéraire des "Amis du Lac" (d'Hossegor).

Depuis 1905, cet endroit merveilleux classé par un arrêté du 5 mai 1934 a toujours fait l'objet d'une attention soutenue de la presse.

2008: depuis cent ans, les bateliers, acteurs locaux passionnés, contribuent à consolider la renommée de cette nature exceptionnelle. Ils essayent de conserver, au maximum de leur capacité, l'authenticité de la première découverte relatée en 1905.